CHÂTEAU BOUFFÉMONT LIVE! LES CONSEILS POUR UN GÂTEAU DE MARIAGE RÉUSSI PAR SYNIE’S PARIS

Dans le cadre de notre série « Château Bouffémont Live », nous partageons avec vous des interviews en direct avec différents invités qui connaissent bien le monde de l’organisation de mariage et qui ont accepté de nous fournir des conseils d’experts. Cette semaine, notre gérant Sarp s’est entretenu avec Synie, l’une des cake designers les plus réputées de la capitale, pour en savoir plus sur les dernières tendances en matière de gâteau de mariage.

SG : Bonjour Synie, je suis ravi de vous accueillir aujourd’hui. Ici au Château, nous sommes toujours impressionnés par les magnifiques gâteaux de mariage que crée Synie’s Paris ! Pourriez-vous dans un premier temps nous parler de vos débuts dans ce domaine ?

SP : J’adore la pâtisserie depuis que je suis toute petite. J’ai commencé en créant des recettes, mais j’ai rapidement été attirée par le cake design, en particulier pour des mariages. J’apprécie particulièrement la dimension créative de mon travail (peut-être à cause de ma formation initiale en histoire de l’art ?). Je dois imaginer une pièce qui reflète les différents aspects du mariage : le gâteau doit être adapté à la fois au design de l’événement, au style des futurs mariés, au lieu de réception, etc. Ce n’est pas toujours facile, mais c’est vraiment amusant !

SG : Lorsque des futurs mariés vous sollicitent pour créer leur gâteau de mariage, que peuvent-ils vous demander ?

SP : Les possibilités sont quasi illimitées ! Nous sommes généralement en mesure de répondre à toutes les demandes, même les plus pointues. Par exemple, l’un de nos clients était particulièrement amateur de tarte aux pommes. Nous avons créé pour lui une saveur personnalisée qui alliait le goût de la pomme, de la cannelle et du crumble afin de lui rappeler sa pâtisserie préférée. C’est la même chose pour la décoration : nous nous inspirons des caractéristiques du mariage. Pour ces mêmes clients, nous avons repris des détails de la coiffure de la mariée pour créer une décoration composée de fleurs aux contours dorés. Pour que tout soit réussi, l’important est de poser un maximum de questions en amont aux futurs mariés, et de tenir compte de la robe, de la papeterie, du lieu de réception, etc. Il est également important de leur demander ce qu’ils aiment, car n’importe quelle information peut devenir une source d’inspiration !

SG : Avez-vous des conseils concernant le choix des saveurs pour un gâteau de mariage ?

SP : Je conseille toujours aux couples de choisir avant tout des saveurs qui leur plaisent. Mais, au final, dans la plupart des cas, ils choisissent des saveurs classiques afin d’être sûrs qu’elles conviendront à la plupart de leurs invités. En été, c’est généralement vanille et fruits de saison (framboises et fraises), parfois avec une touche de champagne. En hiver, on me demande souvent des saveurs plus riches telles que la noisette, le chocolat et le caramel.

SG : Il existe de nombreux types de gâteau de mariage, du plus traditionnel au résolument moderne. Avez-vous déjà reçu des demandes particulièrement originales ? Et quelles sont les tendances pour cette saison dans ce domaine ?

SP : Un couple m’a fait une demande qui, je pense, va devenir de plus en plus fréquente : rendre hommage à leur animal de compagnie à travers leur gâteau de mariage. Nous avons donc créé un gâteau avec des empreintes de pattes. Pour l’année prochaine, j’ai déjà un couple qui me demande un gâteau qui s’inspire de leurs trois chats ! Pour ce qui est des tendances, le style floral reste pour le moment indétrônable. On me demande aussi de souvent des gâteaux totalement blancs, avec un jeu au niveau des textures. Pour la prochaine saison, je pense que cette recherche texturale va persister, mais avec plus de couleurs, et sans doute de plus en plus de gâteaux peints.

SG : Le buffet de dessert reste une option très populaire. Est-ce quelque chose que vous recommandez ou, au contraire, un choix à éviter ?

SP : Cela dépend vraiment de l’importance des desserts pour les futurs mariés. S’ils ont un palais sucré et aiment l’idée de proposer plusieurs gâteaux différents, c’est une option tout à fait adaptée. Lorsqu’il est conçu avec soin, le buffet de dessert peut même devenir une décoration à part entière, notamment si on y inclut une pièce montée ou une pyramide de macarons.

SG : Vous créez régulièrement des gâteaux pour des mariages organisés au Château Bouffémont. Si vous deviez créer un gâteau « spécial Château Bouffémont », à quoi ressemblerait-il ?

SP : J’adore le Château : c’est un lieu hors du commun, avec de somptueux espaces et une vue incroyable ! L’ambiance y est légère et aérienne, et l’équipe me réserve toujours un accueil très chaleureux lorsque je livre mes créations. Si je devais concevoir un gâteau personnalisé pour vous, je pense que je partirais sur une base pistache (en référence à la salle verte, qui est absolument magnifique !). Pour équilibrer, j’ajouterais des framboises pour une note plus acide, et un peu de croustillant pour sublimer le tout. Pour la décoration, je l’imagine à la fois aérienne et délicate, en hommage à l’atmosphère du Château.

Restez en contact @chateaubouffemont

Réveillez la Marie-Antoinette qui est en vous

À la fois figure historique et icône pop, Marie-Antoinette est le parfait symbole de la France, de son Histoire et de la décadence de la cour de Versailles. Elle inspire également depuis des siècles le monde de la mode. Alors, pourquoi ne pas laisser parler votre princesse intérieure en abandonnant les teintes neutres habituellement utilisées pour les mariages au profit de couleurs éclatantes ?

Le design de ce shooting réalisé par Daria Lorman Photography met parfaitement en valeur l’environnement somptueux du Château Bouffémont, un lieu idéal pour organiser un mariage mêlant inspiration historique et touches de modernité.

Quand décadence rime avec élégance

La décoration florale conçue par Floret est l’un des éléments centraux de ce design à la fois décadent et élégant. Elle s’appuie sur une palette de couleurs résolument girly, qui oscille entre différentes nuances de rouge et de rose et un violet profond. Les fleurs sont partout, que ce soit sur le gâteau imaginé et préparé par Sweet Creations Cakes, la vaisselle, la papeterie signée Graphikkart et, évidemment, la robe et les accessoires de la mariée.

Un style assumé

La styliste de mode Estelle Monnot s’est inspirée de l’influence que Marie-Antoinette exerce sur le monde de la mode depuis plusieurs siècles. Elle a choisi une somptueuse robe de mariée signée Fericci, entièrement couverte de dentelle dont le motif fleuri est repris sur les chaussures Jimmy Choo (qui arborent aussi des nœuds semblables à ceux qu’affectionnait tant la Reine de France). Des bijoux Myrtille Beck aux couleurs douces viennent rehausser cet ensemble totalement blanc, et sublimer la coiffure, le maquillage et le bouquet de la mariée.

Qu’ils mangent de la brioche !

Pour faire écho à la citation fréquemment attribuée à Marie-Antoinette concernant le peuple français (« S’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche »), le shooting se devait d’intégrer un somptueux gâteau de mariage. Celui-ci reprend, sous forme comestible, la palette de couleurs du shooting. Le dressage de table apporte une touche moderne au sein d’une atmosphère historique, avec ses candélabres transparents, ses îlots de fleurs monochromatiques et ses couverts bicolores, qui viennent contraster avec la vaisselle et les chaises d’aspect plus traditionnel.

Reine d’un jour

Vous souhaitez organiser votre grand jour dans notre somptueux château à louer en Île-de-France ? N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d’information ou pour organiser une visite virtuelle du Château Bouffémont. Notre équipe sera ravie de vous aider à organiser le mariage de vos rêves.

Restez en contact @chateaubouffemont

CHÂTEAU BOUFFÉMONT LIVE! CONSEILS POUR DES PHOTOS DE MARIAGE RÉUSSIES PAR KRISTINE GRINVALDE

Dans le cadre de notre série « Château Bouffémont Live », nous partageons avec vous des interviews en direct avec différents invités qui connaissent bien le monde de l’organisation de mariage et qui ont accepté de nous fournir des conseils d’experts. Pour cette édition, notre gérant Sarp a recueilli les précieux conseils de Kristine Grinvalde, photographe de mariage renommée, qui vous explique comment tout planifier pour vous assurer de garder des clichés inoubliables de votre mariage.

SG : Bonjour Kristine, merci d’être là aujourd’hui. Nous sommes d’autant plus ravis de vous accueillir que toute l’équipe du Château adore vos clichés élégants et intemporels ! Pouvez-vous commencer par nous en dire un peu plus sur vous ?

KG : Je suis spécialisée dans les photos de mariage, les portraits et la photographie éditoriale. Je viens de Riga, en Lituanie, mais je travaille principalement à Paris et en Italie. Mes sources d’inspiration sont nombreuses : voyages, mode, décoration intérieure, architecture, nature… C’est pour cela que je me suis spécialisée dans les mariages à l’étranger : je peux associer tous ces éléments et en faire quelque chose de magique ! À la base, j’ai également une formation en finance qui m’est très utile en matière d’organisation et de logistique et qui vient compléter mon côté créatif.

SG : D’après vous, quels sont les principaux critères à prendre en compte pour choisir un photographe de mariage ?

Avant même de contacter des prestataires, vous devez commencer par définir quel style de mariage vous souhaitez, mais aussi quelle histoire vous voulez raconter. Pour cela, je vous conseille d’écrire une liste de mots qui ont une résonnance particulière pour votre couple. Cela vous permettra d’organiser un événement qui sera vraiment à votre image. Vous pourrez ensuite choisir un lieu de réception et un photographe en conséquence.

Pour moi, il n’y a rien de mieux pour trouver un bon prestataire que le bouche-à-oreille. Cela dit, chaque couple est différent, je vous conseille donc de demander à voir plusieurs clichés de mariage réalisés par le photographe avant de faire votre choix (ne vous contentez pas de quelques photos publiées sur un site web). Il est ensuite essentiel que vous puissiez rencontrer le photographe ou échanger avec lui par téléphone : vous allez travailler en étroite collaboration pendant plusieurs semaines, vous devez donc être sûrs que le courant passe !

SG : Que peuvent faire les futurs mariés, avant le mariage, pour préparer leurs photos ? Avez-vous des conseils qui leur permettront d’avoir à coup sûr des clichés réussis ?

KG : Le plus important est de savoir précisément ce que vous voulez. Cela peut sembler évident, mais vous devez toujours garder à l’esprit les priorités de votre mariage, et les communiquer clairement à votre photographe pour qu’il puisse prendre des clichés inoubliables. Tout photographe expérimenté sait qu’il faut s’organiser à l’avance, mais aucun ne pourra lire dans vos pensées : vous devez donc veiller à lui communiquer toutes les informations importantes. Il doit tout savoir, par exemple si des temps forts sont prévus le jour J ou s’il existe des tensions entre certains de vos proches… cela lui permettra d’éviter les faux pas ! Je vous conseille également de définir avec lui le déroulement de la journée en veillant à toujours prévoir suffisamment de temps pour pouvoir profiter de votre grand jour. Cela vous permettra également de ne pas trop stresser si quelque chose ne se passe pas comme prévu ou si vous prenez du retard sur le planning. L’essentiel est que vous puissiez faire de belles photos de couple tout en ayant le temps de profiter de vos invités. Si vous avez peur de ne pas y arriver, n’hésitez pas à planifier une séance de photos de couple un jour ou deux avant le mariage.

SG : Pour les personnes qui n’aiment pas être prises en photo, comment faire pour que l’expérience se passe bien ?

Mon principal conseil est de vous laisser guider par votre photographe – ce qui ne vous empêche pas de lui faire part de vos préoccupations le cas échéant. Si vous n’êtes pas à l’aise avec les photos, il peut être préférable d’organiser une séance avant le jour J pour vous donner confiance et vous aider à être plus à l’aise face à l’appareil. Je vous conseille aussi de demander au photographe d’être présent si vous prévoyez un moment avec vos proches la veille du jour J. Ce sera l’occasion pour lui de capturer de magnifiques clichés, car tout le monde sera plus détendu.

SG : Parlons organisation : avez-vous l’habitude de préparer à l’avance une liste des photos que vous allez prendre ? Comment décidez-vous qui vous allez photographier et dans quel ordre ?

KG : Généralement, je définis à l’avance les endroits où je vais prendre la majorité des clichés, sur la base du planning convenu avec les futurs mariés. Personnellement, je préfère ne pas travailler avec une liste de photos à prendre car je trouve cela trop contraignant, et j’aurais peur de manquer les moments les plus naturels ! Je préfère définir avec le couple quels sont les moments les plus importants à leurs yeux, puis leur demander de me faire confiance pour immortaliser leur événement. Cela dit, pour ceux qui veulent des photos de famille plus formelles, il peut être utile d’établir une liste en amont, mais aussi de charger l’un de vos proches de trouver rapidement les personnes qui doivent être photographiées.

SG : Merci pour ces précieux conseils qui vont bien aider nos futurs mariés ! Avant de terminer : vous avez déjà immortalisé plusieurs mariages au Château Bouffémont. Qu’est-ce qui vous plaît en particulier ici ?

KG : Le Château Bouffémont est un lieu historique magnifiquement préservé et sublimé par une équipe formidable. J’aime particulièrement la variété de scènes qu’il propose : ses suites élégantes au panorama magnifique, son Grand Salon qui allie luminosité, légèreté et raffinement, ses pièces plus confidentielles… on y trouve toujours une ambiance et une luminosité qui nous conviennent. Sans parler de la terrasse principale qui surplombe les magnifiques jardins, du somptueux escalier extérieur ou des terrasses latérales, autant de lieux qui peuvent s’adapter à différents moments de votre réception.

Restez en contact @chateaubouffemont

La beauté d’un mariage au Château Bouffémont

Existe-t-il un meilleur endroit que le cadre idyllique de notre château en Île-de-France pour célébrer l’amour à l’occasion d’un mariage à la fois romantique et moderne ? Ses trois hectares de jardins bucoliques et sa beauté chargée d’histoire font du Château Bouffémont un lieu rêvé, à seulement 30 minutes du centre de Paris et de ses gares et aéroports.

L’organisatrice de mariage Aurélia Boulenger ne s’y est pas trompée : elle a choisi le Château pour organiser un shooting d’inspiration mené par la talentueuse photographe fine art Claire Eyos. « Nous recherchions un lieu à la fois chic et naturel car nous aimons puiser notre inspiration dans la nature, et plus précisément dans la végétation qui sublime la plupart des châteaux français. »

Et c’est bien Dame Nature qui a inspiré chaque détail de ce shooting mettant en scène un mariage élégant et romantique, que ce soit au niveau des arrangements floraux de Floret Florals, des détails champêtres de la robe imaginée par le designer Georges Hobeika, des boucles d’oreille de la mariée signées Nicola Bathie, du gâteau d’un blanc immaculé réalisé par Synie’s Paris ou des articles de papeterie fournis par Silent Word Studio.

Tous ces éléments s’assemblent harmonieusement pour créer une atmosphère résolument moderne, élégante et chic (sans jamais tomber dans la mièvrerie), illustrant comment des futurs mariés peuvent s’inspirer de la nature pour planifier leur mariage dans un château français.

Si vous cherchez un château à louer pour célébrer votre mariage ou organiser un shooting d’inspiration, n’hésitez pas à contacter notre équipe dès aujourd’hui pour nous expliquer vos attentes et nous permettre de concrétiser votre projet.

Restez en contact @chateaubouffemont

Château Bouffémont LIVE! Quelques conseils pour réussir l’organisation de votre mariage en toute sérénité avec Marie Chicchirichi

Dans le cadre de notre série « Château Bouffémont Live » , nous partageons avec vous des interviews en direct avec différents invités qui connaissent bien le monde de l’organisation de mariage et qui ont accepté de partager avec nous leurs conseils d’experts. Alors que la saison 2022 est lancée depuis quelques semaines, notre gérant Sarp a échangé avec Marie Chicchirichi (ancienne avocate reconvertie en organisatrice de mariage) sur la meilleure façon de vous décharger du stress de la préparation. Elle vous aide également à répondre à une question fréquente : ai-je réellement besoin de faire appel à une entreprise d’organisation de mariage ?

SG : Bonjour Marie, c’est un plaisir de vous accueillir aujourd’hui. Pouvez-vous commencer par nous en dire un peu plus sur vous et sur les raisons qui vous ont poussée à vous lancer dans l’organisation de mariage ?

MC : En fait, le déclencheur a été mon propre mariage. Je n’arrivais pas à trouver les prestataires et services dont j’avais besoin pour créer l’événement qui me tenait à cœur. Je me suis dit que je ne devais pas être la seule dans ce cas, et j’ai donc décidé de suivre une formation en organisation de mariage. Je suis spécialisée dans les mariages à l’étranger, et j’aime m’inspirer du lieu de réception et de son environnement pour définir le style et le design du mariage.

SG : Beaucoup de futurs mariés se demandent s’ils ont réellement besoin d’aide pour l’organisation de leur mariage. Quels sont, selon vous, les avantages de faire appel à ce type de service ?

MC : Pour moi, il s’agit surtout de se faire aider et de recevoir des conseils tout au long des préparatifs. La personne en charge de l’organisation vous conseillera sur les fournisseurs capables de répondre à vos attentes. Elle vous guidera à chaque étape de la planification, et s’occupera aussi de tout le jour J. En confiant l’organisation de votre mariage à un(e) professionnel(le), vous serez sûrs qu’aucun détail ne sera négligé, et vous vous déchargerez du stress lié à l’organisation. Il y a également fort à parier qu’il ou elle vous proposera des idées innovantes pour rendre votre grand jour vraiment inoubliable. Et, autre avantage non négligeable : vous vous assurerez de ne pas dépasser votre budget.

SG : Parlons des différentes étapes de l’organisation. Quelles sont les informations que vous demandez aux couples lors de votre première rencontre ?

MC : Lorsque je rencontre un couple pour la première fois, je dois d’abord déterminer si je serai en mesure de concrétiser leur vision. J’essaie donc de bien comprendre leurs attentes afin de leur soumettre des propositions qui y répondront. J’ai notamment besoin de savoir où ils aimeraient se marier, combien de personnes ils prévoient d’inviter, s’ils souhaitent organiser une cérémonie religieuse ou non, et d’autres informations importantes.

SG : Et le jour même du mariage, quel est votre rôle ?

MC : Le jour J, je deviens en quelque sorte l’assistante personnelle des futurs mariés. Mon équipe et moi nous chargeons également d’accueillir les différents prestataires ainsi que les invités, afin de nous assurer que tout se déroule correctement et conformément au planning, ce qui est très important. Nous gérons aussi les éventuels imprévus afin que les futurs mariés n’aient pas à s’en préoccuper. En un mot, nous nous chargeons de tout coordonner, en indiquant à chaque personne ce qu’elle doit faire et à quel moment de la journée.

SG : Les futurs mariés s’interrogent souvent sur l’enchaînement des différents temps forts de l’événement. Comment gérez-vous cela lors des préparatifs, mais aussi le jour J ?

MC : Dans un premier temps, je demande au couple ce qu’ils attendent de leur mariage, puis je me rapproche des différents prestataires pour déterminer ce qui est faisable et comment nous pourrons organiser la logistique de l’événement. Mon objectif premier est bien sûr de répondre aux attentes des futurs mariés, mais il est essentiel de vérifier la faisabilité de ce qu’ils demandent. En général, je prévois un dîner la veille du mariage. Le jour même, un moment d’accueil, puis la cérémonie, suivie du vin d’honneur et de la réception. Le lendemain, on prolonge souvent la fête avec un brunch. Pour organiser le déroulement de ces temps forts, je me base en général sur l’heure prévue de la réception et je reviens dans le temps pour organiser le reste de la journée.

SG : la saison des mariages 2022 est lancée depuis quelques semaines. Est-ce que vous voyez déjà des tendances émerger pour cette année au sein de votre clientèle ?

MC : Je dirais que la plupart des couples que j’accompagne cette année sont déjà très contents que les mariages reprennent leur rythme normal. Ce qu’ils recherchent avant tout, c’est de profiter pleinement du jour J et de passer de bons moments avec leurs proches. Après ce que nous venons de traverser, les moments passés ensemble sont une vraie bénédiction ! Concrètement, cela a poussé certains couples à étoffer leur liste d’invités, et dans certains cas à augmenter leur budget pour pouvoir offrir à leurs proches une journée inoubliable.

SG : Pour conclure, quels sont les principaux conseils que vous donneriez aux couples qui préparent actuellement leur mariage ?

MC : Mon conseil numéro un, c’est d’être vous-mêmes, que ce soit lors de la préparation ou le jour J, afin de vous assurer que votre mariage vous correspondra et répondra à vos attentes. Je conseille aussi à mes clients de lâcher prise le jour du mariage, car la journée passe toujours trop vite ! C’est pourquoi vous devez faire confiance aux prestataires que vous avez choisis et ne pas vous préoccuper des détails. Enfin, il est important que les futurs mariés se concentrent sur ce qui compte le plus pour eux, en particulier s’ils se lancent tardivement dans l’organisation. Pour cela, rien de mieux que de faire appel à un(e) professionnel(le), cela leur permettra de se décharger d’une grande partie du stress

Restez en contact @chateaubouffemont

Le Château Bouffémont se met au vert

Le vert est une couleur plutôt inhabituelle pour un mariage. C’est pourtant la teinte choisie pour le shooting d’inspiration qui s’est déroulé au sein de notre château en Île-de-France. Conçu par Details Depres et Laura Andrea Wedding et réalisé par Aude A Deux Ailes, il illustre comment le vert peut être utilisé pour ajouter une touche de modernité à un mariage organisé dans un lieu traditionnel.

Le shooting met en scène le mariage d’un couple sino-français, Jialin et Jean-Charles, dans un somptueux château français. Jean-Charles offre à sa future épouse une réplique du pendentif de jade que portait sa grand-mère. Un objet d’une grande valeur sentimentale autour duquel le shooting, ainsi que le design du mariage, s’articulent.

Vert menthe délicat, vert émeraude profond, vert jade éclatant : toutes les déclinaisons sont représentées.

La décoration florale, réalisée par Histoires Sauvages, intègre elle aussi plusieurs teintes de vert, associées à des fleurs blanches, rose saumon et orange pâle qui font écho à la couleur de peau de la future mariée ainsi qu’à la couleur de sa bague de fiançailles. Une composition parfaitement équilibrée qui inclut également le bouquet de la mariée, ainsi que les chemins de table et les bougies d’un vert intense, qui confèrent à l’ensemble un aspect raffiné et élégant.

Même la papeterie du mariage, créée par Promesse Graphique, s’est habillée d’un vert éclatant pour rendre hommage au lieu de réception à travers un imprimé représentant le Château Bouffémont.

Le gâteau, œuvre de Synies’ Paris n’est pas en reste, et célèbre encore une fois cette couleur inhabituelle avec son glaçage couleur jade réhaussé d’un cercle de pétales blancs et dorés. 

Cette harmonie de couleurs est parfaitement adaptée à un mariage fine art, avec pour toile de fond les couleurs feutrées du Château Bouffémont et le vert intense des paysages qui l’entourent. Un choix de couleurs peu conventionnel qui confère à ce mariage dans un château français une atmosphère à la fois rafraîchissante et contemporaine.

Vous souhaitez vous marier dans un château en Île-de-France ? N’hésitez pas à demander notre brochure pour en savoir plus sur nos offres de mariage et les tarifs que nous pratiquons (options de location privatisée sur mesure à partir de 8 300 euros).

Restez en contact @chateaubouffemont

LE MONDE DU CHÂTEAU BOUFFÉMONT: INTERVIEW AVEC JÉRÉMY FROELIGER, PHOTOGRAPHE DE MARIAGE

Les photos font partie intégrante de notre vie : chaque jour, nous sommes nombreux à prendre, publier et partager des clichés de nous et de nos proches. Rien d’étonnant, donc, à ce que leur rôle devienne central le jour de notre mariage : elles nous permettent alors d’immortaliser l’un des plus beaux jours de notre vie. C’est pourquoi il est important de bien choisir son photographe de mariage. Mais comment s’assurer de faire le bon choix ?

Pour le savoir, nous avons rencontré Jérémy Froeliger, l’un des plus grands photographes fine art de la capitale, qui nous donne son avis d’expert sur le sujet.

CB: D’après votre expérience, à quoi les futurs mariés doivent-ils être particulièrement attentifs lorsqu’ils recherchent un photographe de mariage ?

JF: Cela fait maintenant huit ans que je réalise des photographies de mariage, et j’ai constaté qu’il y a une chose que les couples (et même les organisateurs) oublient presque systématiquement de faire : demander à voir une galerie complète de photos prises par le professionnel.

La plupart des futurs mariés se contentent de consulter le compte Instagram ou le site web du photographe. C’est un bon réflexe, mais il faut être conscient que ces pages ne montrent que quelques clichés (généralement les plus réussis), et ne sont donc pas forcément représentatives de son travail. À l’inverse, une galerie de photos complète permet de voir des photos prises lors de plusieurs événements, à des moments différents (préparatifs, cérémonie, repas, soirée, etc.). Cela permet aux couples de s’assurer que le style du photographe correspond réellement à ce qu’ils recherchent.

Bien évidemment, il est ensuite essentiel de rencontrer le photographe afin d’être sûrs que le courant passe.

CB: Combien de temps à l’avance conseillez-vous aux couples de rechercher leur photographe ?

Il n’y a pas de règle en la matière mais, lorsque je rencontre un couple pour la première fois, j’ai besoin d’avoir une idée du type de mariage qu’ils prévoient. Il faut donc qu’ils disposent déjà de certaines informations de base : où se déroulera le mariage, pendant combien de temps ils souhaitent disposer du photographe, combien ils prévoient d’invités et quels sont les prestataires qu’ils ont choisis (le cas échéant).

Le nombre d’invités est particulièrement important car il me permet de déterminer si je vais avoir besoin de faire appel à un deuxième (voire un troisième) photographe. Je demande aussi systématiquement aux futurs mariés s’ils ont déjà choisi certains prestataires car cela me permet de comprendre le style de mariage qu’ils attendent, et de savoir si je peux éventuellement les aider en leur proposant des prestataires de mon réseau en complément.

CB: Avez-vous des astuces pour aider les futurs mariés à se préparer aux photos du jour J ?

JF: Oui, j’en ai plusieurs. En premier lieu : buvez beaucoup d’eau la veille. Votre peau vous en remerciera ! Essayez également d’être aussi détendus que possible le jour du mariage. Sur ce point, l’organisation des séances a son importance : rares sont les couples qui sont parfaitement à l’aise devant l’objectif mais, en général, plus la journée avance, plus tout le monde se détend. Je recommande donc de prévoir les photos de couple en fin de journée, juste avant le dîner de réception. J’aime aussi beaucoup rappeler aux futurs mariés qu’ils ne seront jamais aussi beaux que le jour J puisqu’ils seront parfaitement coiffés, maquillés, etc. Et, surtout, ils vont vivre toute une palette d’émotions, et c’est précisément ce dont nous avons besoin pour prendre de belles photos !

CB: En tant que photographe, que faites-vous concrètement pour vous assurer que vos photos seront réussies ?

JF: Cela dépend vraiment des couples : certains seront plutôt détendus et tout se fera naturellement. Dans ce cas, il me suffit de les laisser interagir pour obtenir de magnifiques photos.

L’interaction est tout aussi importante pour les couples qui ne sont pas à l’aise devant l’objectif : même s’ils ont davantage besoin d’être guidés, il suffit souvent que je leur demande de se déplacer et d’interagir comme ils le font habituellement, et ils retrouvent leurs réflexes de couple. Ils oublient alors que je suis en train de les prendre en photo, ce qui me garantit de belles images ! Plus les modèles sont détendus et confiants, plus les photos seront réussies. C’est pourquoi il est essentiel de choisir un photographe avec lequel vous êtes à l’aise et en confiance

Je recommande aussi aux futurs mariés d’immortaliser le moment où ils se retrouvent, juste avant la cérémonie. Certains couples craignent que leur rencontre devant leurs proches soit alors moins spontanée. En réalité, ces deux instants sont complémentaires : la première rencontre (en privé) est un moment très intime, tandis que l’arrivée de la mariée lors de la cérémonie se vit en public, ce qui crée des émotions très différentes.

CB: La saison des mariages 2022 est sur le point de commencer. Quelles sont les tendances de cette année selon vous ?

À chaque année ses tendances ! Pour 2022, il semble que les mariages intimes restent très populaires, même si heureusement c’est désormais plus par choix que par obligation. J’aime ce type de mariage car, lors d’un mariage en petit comité, le couple peut passer plus de temps avec ses invités

Je trouve qu’il y a également une évolution des attentes des clients vis-à-vis du photographe : ils sont de plus en plus nombreux à nous demander des clichés amusants et originaux, avec un style dynamique. En général, les photographes apprécient cette tendance, car cela nous permet de nous amuser nous aussi !

CB: Pour finir, quels conseils donneriez-vous aux couples qui préparent actuellement leur mariage ?

JF: Pour moi, le conseil le plus important est de bien anticiper la coordination du jour J. En l’absence d’organisateur, les futurs mariés risquent d’être sollicités tout au long de la journée pour répondre aux questions des prestataires ou régler des problèmes logistiques. S’ils ne souhaitent pas faire appel à un professionnel, je leur conseille au moins de répartir les différentes tâches entre leurs proches. L’idéal étant malgré tout de se faire aider par un organisateur de mariage qui coordonnera l’événement, comme vous le proposez au Château Bouffémont. 

Je conseille aussi aux futurs mariés de demander aux prestataires qu’ils ont choisis de leur recommander d’autres professionnels. La coordination est souvent plus facile lorsque les différents fournisseurs se connaissent et ont l’habitude de travailler ensemble.

Fleuriste @lindachampenoiswedding
Videographe @tuan.nguyen.films

Restez en contact @chateaubouffemont

Un mariage parisien en toute intimité au Château Bouffémont

Le Château Bouffémont a eu le plaisir d’accueillir ce mariage chic et luxueux organisé par Heather Benge Events et Julie Paisley Photography dans le cadre de leur atelier de photographie Voyager Et Inspirer.

Cet événement digne d’un conte de fées, porté par une équipe de prestataires experts en mariage, rassemblait tout ce que l’on peut attendre d’un mariage dans un château en Île-de-France (et même plus !) : un magnifique couple, une décoration florale incroyable, une papeterie sur mesure et une organisation faisant la part belle au luxe, le tout avec pour toile de fond un somptueux château français.

Situé à seulement 30 kilomètres de la capitale, notre château à louer a été une véritable source d’inspiration lors de l’organisation de l’événement. La papeterie du mariage est notamment ornée d’un imprimé représentant le Château et les plus grands monuments parisiens. Une palette de bleus – l’une des couleurs symboliques de la France – se décline au niveau des nappes, des accessoires et de la papeterie, pour un résultat du plus bel effet.

Les chaussures de la mariée, dans un style résolument Marie-Antoinette, célèbrent également la couleur bleue, et s’accordent parfaitement avec sa robe signée Galia Lahav.

Les compositions florales naturelles, conçues par Lettre à Elise Events s’inspirent clairement de l’environnement bucolique de notre château en Île-de-France. Même les détails floraux de la robe rendent hommage à cette beauté naturelle.

L’architecture du Château et le magnifique domaine environnant offrent une toile de fond parfaite pour immortaliser ce mariage idyllique avec des clichés à la fois romantiques, élégants et intemporels.

Vous préparez votre propre mariage parisien en toute intimité ? Contactez notre équipe dès aujourd’hui pour discuter de la manière dont nous pouvons vous aider dans vos projets ou demandez notre dernière brochure pour plus de détails sur nos services et tarifs de mariage.

Photographe @kellilynnphotography

Restez en contact au @chateaubouffemont

CHÂTEAU BOUFFÉMONT LIVE! LA MAISON DAUTEL & CHÂTEAU BOUFFÉMONT

Dans le cadre de notre nouvelle série d’interviews en direct « Château Bouffémont Live », notre directeur Sarp Gogebakan a prévu de s’entretenir avec différents invités qui connaissent bien le monde de l’organisation de mariage et qui ont accepté de partager avec nous leurs conseils d’experts. Vous avez prévu de vous marier en 2022 ? Saison romantique par excellence, l’automne est la période idéale pour commencer les préparatifs ! Pour vous aider à trouver l’inspiration, Sarp a demandé à Flavia Dausoa-Dautel, fleuriste au sein de La Maison Dautel, de nous expliquer comment bien choisir ses fleurs et sa décoration de mariage. Découvrez également dans cet épisode ses autres conseils en matière de décoration florale.

SG : Bonjour Flavia, j’ai plusieurs questions pour vous, mais peut-être pouvez-vous dans un premier temps vous présenter et nous expliquer votre parcours ? 

FDD : Je viens d’une famille d’artistes et j’ai une passion pour les fleurs depuis ma plus tendre enfance. J’ai toutefois commencé par étudier l’économie, avant de travailler comme cheffe de projet. C’est la naissance de ma fille qui m’a poussée à renouer avec mon côté créatif : j’ai commencé une formation à l’École Florale de Paris, et ça a été une vraie révélation ! Je me suis rendu compte que j’étais vraiment faite pour ce métier. J’ai donc décidé d’ouvrir ma propre boutique de fleurs, avant de me spécialiser dans la décoration de mariages et d’événements en créant La Maison Dautel.

SG : Quelle est votre source d’inspiration lorsque vous créez des compositions florales ?

FDD : Mon père travaille au Palais des Beaux-Arts de Lille, donc j’ai passé beaucoup de temps dans les musées pendant mon enfance. Il est clair que cela a beaucoup influencé mon travail. La nature est également une vraie source d’inspiration pour moi. J’affectionne particulièrement les mariages car chaque événement est unique et nécessite des mois de préparation, en collaboration avec les futurs mariés. Cette relation a une grande influence sur le résultat final. C’est ce que j’aime dans mon métier : passer du temps avec les couples et les soulager d’une partie du stress des préparatifs.

SG : Quelles sont les tendances actuelles en matière de décoration florale de mariage ?

FDD : Je suis convaincue que les couleurs vont devenir une tendance forte. Après la crise sanitaire que nous venons de traverser, nous avons tous envie de joie et de légèreté. C’est pourquoi je pense que je vais recevoir de plus en plus de demandes impliquant des thèmes colorés. Les vases Médicis sont eux aussi très populaires en ce moment, en particulier pour les mariages en extérieur ou les cérémonies religieuses.

SG : Comment choisissez-vous le style et le thème d’un mariage ?

FDD : En général, j’opte pour un style et un thème adaptés au lieu de réception. Dans ce domaine, j’ai une approche plutôt traditionnelle : par exemple, je déconseillerais à un couple qui souhaite un mariage champêtre et bon enfant de l’organiser dans un lieu comme le Château Bouffémont. Je pense qu’il est essentiel qu’il y ait une harmonie entre chaque élément du mariage : la décoration, les fleurs, le lieu, etc. Si vous décidez de vous marier dans un château, l’idéal est de partir sur un style plutôt classique. Si vous souhaitez malgré tout un mariage moderne, choisissez dans ce cas un thème intemporel, pour que l’ambiance reste adaptée au lieu de réception.

SG : Est-ce une bonne idée de vouloir choisir soi-même le thème et les fleurs de son mariage ?

FDD : Cela dépend vraiment des futurs mariés, de leur histoire et de ce qu’ils recherchent. Je dis souvent que, lorsqu’un couple fait appel à moi, c’est pour bénéficier de mon instinct en matière de design. Ils peuvent consulter mon portfolio et mon compte Instagram pour voir ce que je fais et comment je travaille et, s’ils aiment ce qu’ils voient, il leur suffira de me faire confiance : je me chargerai de créer les compositions qui correspondent le mieux à ce qu’ils recherchent. C’est la raison pour laquelle je fais beaucoup de shootings d’inspiration, cela me permet de tester différentes combinaisons de couleurs et idées de composition. C’est un peu comme préparer une collection de robes de mariage !

SG : Quels sont vos conseils en matière de décoration florale pour la cérémonie ?

FDD : Lorsque je prépare la décoration florale d’une cérémonie, je me concentre sur l’impact visuel et photographique qu’elle va avoir. C’est pourquoi je préfère utiliser de grosses pièces bien visibles, comme des arches de fleurs ou des vases Médicis, plutôt que d’accrocher des petits bouquets le long de l’allée centrale. Idéalement, il faut prévoir des décorations pour l’allée justement, mais aussi une arche (ou demi-arche), ainsi qu’un gros bouquet à placer à l’arrière des rangs. Ensuite, vous pouvez associer différentes formes et tailles pour compléter votre décoration. Si votre budget est limité, je vous conseille d’inclure un maximum d’éléments végétaux dans vos compositions. Par exemple, j’aime beaucoup travailler avec des fougères, je trouve qu’elles font vraiment de l’effet à moindre coût.

SG : Comment peut-on personnaliser sa décoration florale de mariage ?

FDD : L’une de mes astuces favorites est d’utiliser des pièces de tissu que je tresse avec des fleurs. Le résultat est généralement très beau. Si votre mariage se déroule en extérieur, vous pouvez même décorer des arbres avec ces compositions tressées, pour un effet original (mais veillez dans ce cas à prévoir beaucoup de tissu). Le bois est également une excellente option pour créer une structure d’arche naturelle. Si le résultat est suffisamment esthétique, vous pouvez même laisser apparaître une partie de l’arche sous les décorations. En revanche, je n’aime pas vraiment les arches symétriques conventionnelles : j’ai une préférence pour les formes et motifs plus naturels.

Restez en contact au @chateaubouffemont

CHÂTEAU BOUFFÉMONT LIVE! RACHAEL ELLEN EVENTS & CHÂTEAU BOUFFÉMONT

Dans le cadre de notre nouvelle série d’interviews en direct « Château Bouffémont Live », notre gérant Sarp Gogebakan a prévu de s’entretenir avec différents invités qui connaissent bien le monde de l’organisation de mariage et qui ont accepté de partager avec nous leurs conseils d’experts. Après les États-Unis, où la saison des mariages a commencé depuis quelques semaines déjà, c’est au tour de la France de lever progressivement les restrictions. Cette semaine, Sarp a rencontré Rachael Ellen de Rachael Ellen Events, qui lui a expliqué comment organiser un mariage « post-confinement » et a partagé avec lui sa vision de l’avenir de l’industrie du mariage.

SG : Merci d’être avec nous Rachael. Pourriez-vous dans un premier temps nous expliquer pourquoi et comment vous vous êtes lancée dans l’organisation de mariage ?

RE : J’ai longtemps rêvé de travailler dans la décoration intérieure. Mais, lorsque je suis entrée à l’université, j’ai découvert le monde de l’événementiel, et ça a été une révélation ! À la suite de cela, j’ai commencé à organiser des mariages à l’étranger. Je dois dire que c’est vraiment ce que je préfère : ce type de mariage est à la fois tellement romantique et enrichissant pour les futurs mariés et leurs invités. Voilà comment je me suis retrouvée à organiser des mariages en France, puisque c’est évidemment la destination rêvée pour un mariage à l’étranger.

SG : Justement, pourquoi conseillez-vous à vos clients d’organiser leur mariage à l’étranger, particulièrement en France ?

RE : Qui dit mariage à l’étranger dit souvent mariage en petit comité. Et quoi de mieux que la France, avec ses lieux exceptionnels comme le Château Bouffémont, pour offrir à sa famille et à ses amis les plus proches une expérience exceptionnelle ? En plus, les futurs mariés s’impliquent en général davantage dans un mariage à l’étranger car rien ne peut être laissé au hasard : difficile d’improviser quand on n’est pas dans son propre pays !

SG : Quels sont les principaux défis rencontrés par les couples qui décident d’organiser leur mariage en 2022 ? À quoi doivent-ils être particulièrement attentifs pour assurer le confort et la sécurité de leurs invités dans ce contexte post-confinement ? 

RE : Le plus important est bien sûr la sécurité de tous. Heureusement, il y a beaucoup de choses que les futurs mariés peuvent faire pour s’assurer que leurs invités profiteront de l’événement dans les meilleures conditions. Ce sont également eux les mieux placés pour savoir si certains de leurs proches ont des besoins particuliers. Concernant la pandémie, certains choisissent de demander à leurs invités de se faire vacciner avant le jour J, d’autres souhaitent seulement savoir qui est vacciné et qui ne l’est pas. À vous de voir ! Pour les masques, aux États-Unis, les gens vaccinés n’ont désormais plus besoin d’en porter, ce qui soulage les futurs mariés d’une contrainte majeure. Malgré la levée de nombreuses restrictions, il faut toutefois savoir que la tendance est désormais aux mariages en petit comité, qui présentent forcément moins de risques. Et, dans tous les cas, le plan de table est un élément essentiel : il est préférable de regrouper les personnes d’un même foyer, et il faut dans tous les cas s’assurer de laisser suffisamment d’espace entre les invités pour que tout le monde se sente à l’aise et en sécurité.

SG : D’après vous, sur quoi les futurs mariés de 2022 doivent-ils concentrer leur attention (et leur budget) ? 

RE : Vu qu’ils ont moins d’invités, les couples disposent généralement d’un budget plus confortable à allouer à l’organisation en elle-même. Ils peuvent en profiter pour prévoir certaines attentions personnalisées, en offrant par exemple de petits cadeaux de bienvenue à leurs invités ou en organisant une dégustation de vin. Cela leur permet aussi souvent de peaufiner chaque détail, en prévoyant une belle décoration de table, de jolies compositions florales, des animations originales, une nourriture raffinée, etc. Autant de petites choses qui rendront cette journée inoubliable, pour eux comme pour leurs proches. 

SG : Est-il possible d’être créatif et d’organiser un mariage mémorable malgré les restrictions actuelles ?

RE : C’est quelque chose que je répète sans cesse à mes clients : ce n’est pas parce que vous organisez un mariage en petit comité que vous devez faire l’impasse sur les choses qui comptent pour vous, comme faire appel à un groupe de musique pour la soirée, prévoir plusieurs tenues, etc. Tout le monde est là pour passer un bon moment et, même si vous avez moins d’invités que prévu, cela ne doit pas vous empêcher d’organiser le mariage de vos rêves !

SG : Quels conseils donneriez-vous aux couples qui ont décidé d’organiser un mariage express ou de dernière minute en 2022 ?

RE :

· Tout d’abord, lisez bien tous les contrats afin de savoir ce que prévoient les conditions générales de votre lieu de réception ou de vos différents prestataires. Cela vous épargnera bien des soucis car vous saurez directement, par exemple, si vous devez réduire votre nombre d’invités, voire reporter votre mariage s’il n’est pas compatible avec les restrictions actuelles.

· Communiquez clairement et ouvertement avec vos prestataires, en veillant à bien les informer (à l’avance si possible) de tout changement afin qu’ils puissent s’y adapter.

· Même si les perspectives sont positives, cela n’exclut pas d’éventuels changements en matière de restrictions, que ce soit au niveau de la restauration, du nombre d’invités ou de leur placement, etc. Vous devrez dans tous les cas vous y adapter, c’est pourquoi je vous conseille d’être aussi flexibles que possible.

· Si malheureusement, pour une raison ou une autre, vous devez reporter votre mariage, n’hésitez pas à créer un tableau répertoriant la disponibilité de vos différents prestataires, avec un code couleur qui vous permettra de visualiser facilement à quelle date ils seront tous disponibles. Cela vous permettra de trouver une nouvelle date en conservant les mêmes prestataires.

· Il est normal de se sentir démunis lorsque notre plan A ne se passe pas comme prévu. L’important est de ne pas oublier que votre organisateur de mariage aura dans tous les cas prévu un plan B, C, voire D ! Donc, même si vous devez faire certaines concessions, ne vous découragez pas : il sera toujours possible d’organiser le mariage de vos rêves ! 

SG : Pour finir, qu’avez-vous envie de dire aux couples qui nous regardent et qui sont en train d’organiser (ou prévoient d’organiser) leur mariage ?

RE : La situation s’améliore chaque jour un peu plus. Donc, à tous les couples qui envisagent de se marier à l’étranger cette année ou l’année prochaine, je veux dire ceci : soyez optimistes, tous les lieux de réception et les prestataires sont à nouveau disponibles pour faire de votre rêve une réalité.

Restez en contact au @chateaubouffemont