ALAIN MILLIAT

mur_de_jus_01 nectar_peche_vigne_33_ambiance

 

Lors de votre séjour, savourez les jus de fruis Alain Milliat, authentiques et naturels.

Dans votre Suite pour un délicieux petit-déjeuner au lit…

Dans le  Salon de la Marquise pour une pause thé à la française…

Sur la terrasse pour un surprenant diner cocktail .

 

 

 

VANITY FAIR – YOO SAY « CHATEAU »

 

Vanity Fair

 

A private party in fine style? There’s nothing quite like a French Château…

Marking milestone birthdays or anniversaries can be tricky. Or course you want to celebrate with friends. But having your own house and garden trampled under muddy feet may not appeal and a big-city « venue » may seem a bit impersonal. So why not go for a Château? France as plenty of them.  The wonderfully named Château Bouffémont – strawberries-and-cream, part Disney, part Kubrick has lately emerged from a complete refurb and is designed for private parties. It sleeps up to 27 and the hotel-source crack team encourage you to treat it entirely as your home. All manner of  activities are on hand-aquatic, equestrian, you name it – either in the grounds or right next door, to keep your guests happily occupied. Everything can be included , so no one has to see a price list. Convenient? Très. The Château is 30 minutes from Charles de Gaulle airport and under an hour  from the Gare du Nord. The best thing? At the end of a long week-end, you can just wave  » Au revoir  » and someone else will do the clearing-up. James Ogilvy.

DANS LES PAS DE LA FAMILLE EMPAIN

façade3

 

Le Château Bouffémont a été édifié sous le règne de Napoléon III (en 1860) par la famille Vallée.

Après un succinct passage dans les mains de la marquise de Preignes, c’est la famille Empain qui en fera l’acquisition définitive avec l’aide du général – major baron Empain.


empain
Edouard Louis Joseph Empain est issu d’une famille de cinq enfants (trois filles et deux garçons) et passe son enfance en Belgique.  Général et aide de camp du roi Léopold, il sera anobli par celui-ci en 1907 et fondera par la suite l’empire industriel que l’on connaît aujourd’hui : la Compagnie du chemin de fer métropolitain de Paris, qui construira et exploitera notamment le transport ferroviaire parisien jusqu’en 1945.

Lorsqu’Édouard Empain décède peu après la Seconde Guerre mondiale (1946), c’est son épouse qui reprendra les rênes de la gestion du Château. Ce sont près de trois générations Empain qui y séjourneront pendant plus d’un demi-siècle.

A l’image des résidences nobles de l’époque, le Château possède à l’époque de vastes dépendances s’étendant sur un Domaine de 250 hectares, au cœur de la forêt de Montmorency. Les bouffémontois prennent part à l’activité du Château et s’adonnent aux tâches domestiques et agricoles pour le compte de la famille Empain.

façade

Impliqué dans le bien-être et la prospérité de la communauté villageoise, le Château Bouffémont est également le lieu d’accueil de la traditionnelle cérémonie de remise de prix destinée aux écoliers.

Situé dans l’Oise à 30 km de Paris à l’Orée de la forêt de Montmorency, le Château est aujourd’hui devenu une résidence privée  vouée à la location exclusive.

Architecture néo-classique et ameublement d’inspiration Louis XIII, la Belle Epoque y a laissé son empreinte.

 

 

CARPEAUX, ARTISTE UNIVERSEL

18

 

L’artiste Jean-Baptiste Carpeaux, qui a réalisé les sculptures dressées de part et d’autre de l’entrée du Château,  fait l’objet d’une rétrospective au Musée d’Orsay.

L’occasion de se pencher sur son parcours et de découvrir ou redécouvrir son art.

Une ascension rapide…

Jean-Baptiste Carpeaux naît en 1827 à Valenciennes. D’origine modeste, il fait ses débuts à la Petite Ecole de Paris où on lui enseigne à l’âge de onze ans les essentiels du dessin et du modelage.

En 1844, il entre à l’Ecole des Beaux-Arts et remporte le prix de Rome dix ans plus tard avec son œuvre montrant Hector implorant les dieux.

Elisant domicile à la villa Médicis en 1856, il consacre son temps à l’étude des grands maîtres italiens tels que Michel-Ange ou Raphael et s’inspire de ses voyages en Italie pour réaliser ses premières commandes, notamment Le petit boudeur et le pêcheur à la coquille.

… et un talent reconnu jusqu’à la Cour impériale

Lorsqu’il retourne vivre à Paris, c’est par la Cour impériale qu’il est accueilli grâce à son ami, le mécène Eugène d’Halwin de Piennes, futur chambellan de l’Impératrice.

Carpeau sculptera également le buste de la princesse Mathilde, prélude à plusieurs commandes venant de Napoléon III lui-même.

Parmi les travaux de Jean-Baptiste Carpeaux, l’on peut également citer Le Pavillon de Flore qui doit une partie de sa décoration extérieure à l’artiste, ainsi que les Quatre danseurs ornant la façade de l’Opéra Garnier.

C’est à travers l’exercice de son art qu’il fera connaissance de celle qui deviendra sa femme, Amélie Clotilde de Montfort, fille du vicomte Philogène de Montfort, général gouverneur du Palais du Luxembourg. De modèle, elle deviendra son épouse et la mère de ses trois enfants.

Un artiste universel…

Malgré l’académisme des œuvres exigé par la sculpture française du XIXème siècle, Jean-Baptiste Carpeaux parvient à affirmer son propre style néo-baroque, notamment  à travers ses sculptures, qui montrent avec délicatesse sa fascination pour le corps humain.

Celui pour qui la peinture est «  une passion » et la sculpture« la vie (et) le mouvement », poursuivra toute sa vie durant le modèle universel : devenir à la fois peintre, décorateur et sculpteur.

Les toiles de l’artiste sont réparties au Musée des beaux-arts de Valenciennes, au musée du Château de Compiègnes, au Petit Palais ainsi qu’au musée d’Orsay à Paris.

…que vous pourrez admirer au Château

D’origine, les deux sculptures qui ornent de part et d’autre la porte d’entrée du Château Bouffémont ont été réalisées par Jean-Baptiste Carpeaux.

Intemporelles  et drapées dans leur féminité, elles semblent vous murmurer de les rejoindre afin de vous faire découvrir les secrets du Château, dont elles sont les témoins depuis sa construction sous le règne de Napoléon III.

 

DIMANCHE 21 SEPTEMBRE – LES JOURNEES DU PATRIMOINE

AJ3B6183

 

A l’occasion des Journées du Patrimoine, le Château Bouffémont ouvre exceptionnellement ses portes au public dimanche 21 septembre.

Les visiteurs découvriront le Domaine et sa splendide vue panoramique sur le Paris International Golf Club, l’un des plus fermés au monde.

Situé à l’Orée de la forêt de Montmorency, le Château Bouffémont fut construit sous Napoléon III, en 1860. De style Louis XIII, il est l’ancienne propriété de la Marquise de Preignes et du Baron Édouard Louis Joseph Empain, bâtisseur du métro parisien.

15 hectares de somptueux jardins à la française entourent ce havre de paix.

Devenu aujourd’hui un complexe hôtelier voué à la location privée, le Château possède dix suites, cinq salles de réception, trois terrains de tennis et un Spa.

A titre exceptionnel, l’accès au Rez-de-jardin sera ouvert.

18

dandylounge

 

Dans le Salon des Anges, les visiteurs pourront déguster une sélection de vins et d’apéritifs issus de la cave du Château.

Ils découvriront ensuite les œuvres murales de l’artiste Elisabeth Wela dans le Dandy Lounge, qui leur fera revivre l’effervescence des années 20 et 30.

Des jeux de plein air seront mis à disposition pour les enfants et le poney club de Bouffémont organisera des balades équestres dans le parc du Château.

 

Tout au long de la journée, la très en vogue trattoria mobile Mozza&Co proposera aux visiteurs de délicieux en-cas aux accents italiens.

logo-Mozza & Co

 

Au menu : de savoureuses Foccaccia toastées minute, d’appétissantes salades  hautes en couleur et une sélection de desserts fait maison.

 

 

 

Informations pratiques

Entrée libre – Horaires : de 10.00 à 18.00

Service de restauration proposé à la vente.

Adresse : Château Bouffémont – 8 rue Léon Giraudeau – 95570 Bouffémont

Accès : 25 min en voiture depuis Paris et 20 min en transilien (ligne H) depuis la Gare du Nord. Arrêt : Bouffémont-Moiselles.  Le Château est situé à 20 minutes de marche.

 

 

 

 

LA RECETTE DE NOTRE CHEF – Velouté de potiron, mousse de gingembre

 

velouté potiron

©Shiran Carmel

 

A l’occasion des fêtes de Thanksgiving, notre Chef s’est amusé à décliner le potiron en velouté.

 

Dans votre panier

Pour le velouté de potiron

500 g de potiron / Un oignon blanc / 1.5 litre d’eau ou de bouillon de volaille / 300 ml de crème liquide / Sel

Pour la mousse de gingembre

200 ml de lait / 20 ml d’huile de pépin de raisin / 10 g de gingembre / Sel.


VELOUTE DE POTIRON

Emincer l’oignon blanc puis le suer sans coloration avec un peu de sel .

Couper le potiron en dés et l’ajouter à l’oignon.

Mouiller deux fois à hauteur avec l’eau ou le bouillon de volaille.

Réduire la moitié, ajouter la crème liquide, apporter à petite ébullition.

Oter du feu et mixer à l’aide d’un mixer à main.

Rectifier l’assaisonnement.

 

MOUSSE DE GINGEMBRE 

Hacher le gingembre. Faire bouillir le lait avec le gingembre haché  avec un peu de sel et infuser pendent 30 minutes.

Passer le lait dans un passoire,  ajouter l’huile et émulsionner.

Dans un bol verser le velouté de potiron et poser au-dessus la mousse de gingembre.

Les astuces du Chef 

1.  Le gingembre peut aisément être remplacé par de la noix de muscade.

2.  Cette savoureuse entrée se déguste chaude ou froide.

3.  Utilisez une verrine à double fond afin de mettre en valeur la couleur du velouté. 

 

COURS DE YOGA PRIVE


8675873_m

 

Vous vous réveillez pleinement reposé. Tandis que vous vous éveillez doucement, vos yeux sont attirés par les magnifiques détails de votre environnement. Une suite opulente, aux décorations somptueuses et au caractère charmant. Vous vous levez et vous rendez tranquillement jusqu’à la grande fenêtre de la chambre, qui s’ouvre sur une scène pittoresque. La façon dont les terres vallonnées du château se fondent parfaitement dans le paysage français environnant vous émerveille. Soudain, un sentiment de liberté vous envahit tandis que vous observez la campagne qui s’étend sous vos yeux.

Après un petit déjeuner équilibré, il est temps d’oublier le monde extérieur et se concentrer sur la force, la souplesse et le bien-être avec un cours vivifiant de yoga. Adaptés à vos préférences, vos cours quotidiens incluent combinaisons de styles et séquences de yoga  variées. Vous prenez soudain conscience de votre respiration tandis qu’un sentiment de plénitude vous submerge. Votre esprit et votre corps maintenant unis, vous terminez le cours en vous sentant reconnectés, rechargé et rajeuni.

Après votre cours de yoga, en tant qu’hôte du Château, vous pouvez poursuivre votre relaxation en accédant au Spa et à la piscine du Paris International Golf Club. Ou peut-être est-il temps de savourer l’air frais lors d’une balade revigorante dans la luxuriante campagne française toute proche.

L’heure du dîner approchant, le Chef du Château prépare un menu spécifiquement formulé afin de faciliter une détoxication en douceur à l’aide de plats sains et savoureux. L’accent est mis sur des produits de qualité utilisant les meilleurs ingrédients. Pour accompagner les repas proposés, le Château vous offre une variété de délicieux smoothies, jus et thés apaisants, disponibles sur simple demande.

Après le dîner, vous regardez à nouveau par la fenêtre de votre suite les gigantesques pins situés sur les terres du Château. Les teintes roses et orangées du soleil couchant se sont depuis longtemps fondues et absorbées dans le ciel environnant. Votre esprit vagabond songe à la grandeur de la nature – un doux rappel du puissant effet guérisseur de la beauté naturelle. Vous fermez les yeux et un profond sentiment de paix et de détente vous envahit.